Rechercher

Entretien d’une chaudière à gaz

Ou Plombier

L’entretien d’une chaudière à gaz est une obligation légale. Que votre appareil soit neuf ou ancien, il est primordial de veiller à sa maintenance régulière afin de lui assurer une durée de vie plus longue et de rentabiliser son investissement initial. De plus, une chaudière à gaz mal entretenue peut représenter un danger important pour les occupants d’un logement, les exposant à des risques d’explosion et d’intoxication. Comment se déroule un entretien de chaudière gaz ? Quel est son prix ? Qui choisir pour le réaliser ?

Ou Plombier

Pourquoi faire entretenir sa chaudière à gaz ?

Il existe plusieurs raisons valables de veiller à faire entretenir sa chaudière à gaz régulièrement. La loi impose un entretien annuel de toute chaudière alimentée par un combustible. Même si aucune amende n’est encourue en cas de non-respect de cette obligation, la durabilité du matériel et la santé des occupants de l’habitation sont en jeu. En effet, la maintenance de la chaudière gaz permet d’assurer :

  • Le bon fonctionnement de celle-ci : Les performances de votre installation peuvent rester constantes si l’entretien du matériel est réalisé une fois par an.
  • La durabilité du dispositif : L’augmentation de la durée de vie d’une chaudière dépend en grande partie de sa fréquence d’entretien et du sérieux de celui-ci. Il est possible de doubler, voire de tripler, l’espérance de vie d’une chaudière grâce à une révision rigoureuse.
  • Le respect des normes en vigueur : Il existe plusieurs normes à respecter, notamment concernant l’évacuation des fumées et la pollution engendrée. Lors de sa visite, le technicien s’assurera que la chaudière est conforme à la réglementation.
  • La prévention des pannes : Les dysfonctionnements peuvent être repérés avant qu’ils n’empirent afin d’éviter les pannes de chaudière à gaz très coûteuses à réparer ou les accidents faciles à éviter. On estime qu’une chaudière bien entretenue tombe 5 fois moins en panne qu’une chaudière peu soignée.
  • L’assurance du logement : Comme la révision de la chaudière à gaz est à la charge du locataire, si celui-ci ne la fait pas effectuer et qu’un accident survient, l’assurance ne couvrira pas les dégâts engendrés. C’est l’attestation d’entretien qui fait foi en cas d’accident. Pensez à la conserver en lieu sûr !
  • La sécurité des occupants : L’intoxication au monoxyde de carbone est possible en cas de mauvaise évacuation des fumées. Ses effets peuvent être mortels en moins d’une heure.
  • Des économies d’énergie : Lorsqu’une chaudière à gaz est maintenue correctement, elle consomme environ 10 % d’énergie en moins qu’une chaudière mal entretenue.

Qu’est-ce qu’un contrat d’entretien de chaudière à gaz ?

Pour que le système de chauffage soit inspecté régulièrement, il est possible de signer un contrat d’entretien de chaudière à gaz avec un spécialiste. Ce contrat donne droit à une révision annuelle de tout le matériel et un remplacement des pièces défectueuses sans frais de déplacement en cas de problème. Une attestation d’entretien légale vous sera remise à la fin de chaque intervention. Il existe plusieurs types de contrats d’entretien pour chaudière à gaz. Certains comprennent un ramonage du conduit, une garantie plus longue sur les pièces et un dépannage 7j/7 en cas de panne. Les options souscrites auprès du professionnel de l’entretien feront évoluer le prix du contrat. C’est le locataire qui doit décider de la manière de réaliser l’entretien annuel de la chaudière à gaz. Celui-ci pourra choisir entre un contrat d’entretien ou une visite ponctuelle réalisée par un chauffagiste agréé.

Comment se déroule la maintenance d’une chaudière à gaz ?

Que votre maintenance de chaudière à gaz se déroule dans le cadre d’un contrat d’entretien ou non, le chauffagiste effectuera la vérification, le nettoyage et l’optimisation de votre dispositif. Dans les deux semaines qui suivent la visite, une attestation d’entretien vous sera remise. Celle-ci vous renseignera sur l’état des principaux points de contrôle vérifiés par le spécialiste et sur les corrections appliquées. Lors de la plupart des visites, 11 points de contrôle sont réalisés :

  • 1. Vérification du fonctionnement de la pompe. Si la pompe fonctionne, l’eau doit circuler sans aucune gêne. Si elle ne fonctionne pas, une réparation ou un remplacement seront nécessaires.
  • 2. Contrôle du groupe de sécurité. Le bon fonctionnement de la soupape de sécurité en cas de surpression est essentiel. Cependant d’autres points de sécurité seront également contrôlés tels que la température maximale à laquelle la chaudière se met en sécurité et la température ohmique de la résistance.
  • 3. Vérification de la température de l’eau chaude sanitaire. L’utilisation doit rester à une température confortable, même si le débit d’eau chaude sanitaire est fort.
  • 4. Contrôle de la régulation interne de la température de la chaudière. C’est cette étape qui favorise les économies d’énergie et permettra à votre appareil de s’adapter aux réglages effectués sur la commande de contrôle.
  • 5. Mesure du débit de gaz. La quantité de gaz par minute sortant du tuyau d’alimentation sera mesurée par le technicien. Cette mesure lui permettra de voir si le robinet est suffisamment ouvert et si l’alimentation en combustible de la chaudière est optimale.
  • 6. Inspection du vase d’expansion. Le réseau de gaz.Selon la pression mesurée par le professionnel, celui-ci pourra donc être gonflé ou dégonflé afin de la réguler.
  • 7. Vérification de l’étanchéité dune à une à l’aide d’une mousse permettant de localiser les pertes de gaz les plus infimes.
  • 8. Vérification de l’étanchéité du réseau d’eau. Une simple inspection visuelle des tuyaux et des raccords donnera la possibilité au spécialiste de vérifier l’absence de fuites.
  • 9. Nettoyage du brûleur. Cette manipulation est primordiale pour garantir la sécurité de l’installation et pour booster les performances de la chaudière.
  • 10. Nettoyage du corps de chauffe. Le rendement et la durabilité de la chaudière à gaz dépendent en grande partie de l’état du corps de chauffe. La propreté de cette pièce permet donc d’éviter les surchauffes et de facilité la combustion du gaz.
  • 11. Mesure du taux de monoxyde de carbone dans le logement. Cette vérification se fait à l’aide d’un testeur et seulement pour les chaudières ouvertes, reliées à un conduit de cheminée. En cas de résultat supérieur aux normes en vigueur, la ventilation de la maison sera contrôlée. Le ramonage du conduit, obligatoire chaque année, pourra être effectué pour palier aux problèmes d’évacuation des fumées.

Prix d’un entretien de chaudière au gaz

Qui contacter pour s’assurer que votre entretien de chaudière au gaz est réalisé au meilleur rapport qualité prix ? Plutôt que de confier cette révision de chaudière à gaz au premier artisan venu, fiez-vous à un professionnel certifié RGE. Ceux-ci vous garantiront une inspection rapide et efficace et vous permettront d’améliorer à coup sûr les performances de votre dispositif. Le prix de l’entretien d’une chaudière à gaz peut varier de 75 à 180 € selon les prestations choisies. Le coût moyen est de 80 €. Les tarifs plus élevés sont réservés aux visites qui incluent le ramonage du conduite de cheminée ou le remplacement du gicleur. En comparaison, le prix d’un contrat de maintenance incluant une assistance 7j/7 et une visite annuelle peut aller de 50 à 150 € par an avec un taux de TVA à 10 % pour les logements de plus de 2 ans.

Ou Plombier
Article précédent

Laisser un commentaire

09 70 70 59 98