Rechercher

Prix de l’installation d’une fosse toutes eaux

L’installation d’une fosse toutes eaux au prix le plus bas est nécessaire pour que son habitation dispose d’un système d’évacuation des eaux usées fonctionnel. Cette intervention doit comprendre la pose d’une cuve de pré-traitement, la création d’une filière de traitement ainsi qu’un dispositif d’infiltration des eaux traitées dans le sol. Quels sont les tarifs pratiqués en 2019 pour l’installation d’une fosse toutes eaux et d’une filière de traitement ? Comment être sûr de trouver le prix le plus bas ? Ou-plombier vous aide à finaliser votre projet d’ANC au coût le plus faible possible.

Prix d’une fosse toutes eaux

Le prix d’une fosse toutes eaux peut sembler impossible à appréhender pour de nombreuses personnes. Certaines craignent d’avoir à payer des sommes exorbitantes pour faire réaliser cette pose par un professionnel. Toutefois, en planifiant son assainissement individuel correctement, on peut savoir à l’avance le tarif de la pose d’une fosse toutes eaux. Le coût normal pour les propriétaires de maison non-reliée au tout-à-l’égout s’élève à environ 6 500 €. Le prix peut évoluer en fonction des dimensions de la cuve à installer, du type de cuve choisi, de la filière de traitement à mettre en place et de la disposition du terrain.

Tarif d’une fosse toutes eaux en fonction du volume

Le coût d’une fosse toutes eaux évoluera conjointement avec celui des dimensions de la cuve. Le volume de cette dernière doit être choisi en fonction de la taille de la maison. Pour une habitation de 3 chambres (3 à 5 utilisateurs), la taille recommandée est de 3 m³. On ajoutera ensuite 1 m³ par chambre supplémentaire dans le logement.

Nombre de pièces

Volume de la cuve

Tarif (installation comprise)

5 (dont 3 chambres)

3 m³

3 500 à 5 800

6 (dont 4 chambres)

4 m³

3 800 à 6 200

7 (dont 5 chambres)

5 m³

4 000 à 6 500

8 ou +

10 m³

7 000 à 10 500

Tarif d’une filière de traitement

L’installation de la filière de traitement qui permettra le filtrage et l’infiltration des eaux dans le sol est souvent faites conjointement à celle de la fosse toutes eaux. En effet, ces deux dispositifs complémentaires sont obligatoires dans les constructions neuves afin de limiter la pollution des sols et d’optimiser l’utilisation de l’Assainissement Non Collectif. Il existe de nombreux types de filières de traitement traditionnelles ou agrées. Les plus courantes sont :

  • le filtre à sable
  • le tertre d’infiltration
  • le lit d’épandage
  • le filtre compact
  • le filtre planté
  • la micro-station d’épuration

Les tarifs d’installation présentés ci-dessous incluent le matériel et la pose, de la fosse toutes eaux, comme de la filière de traitement.

Type de filière

Description

Coût d’installation moyenn

Filtre à sable

Lit de sable filtrant les effluents liquide

6 700

Tertre d’infiltration

Filtre horizontal hors-sol ou semi-enterré

11 000

Lit d’épandage

Épandage grâce à des drains sur graviers et sable

5 700

Filtre compacte

Mini-filtre en sortie de FTE

10 000

Filtre planté

Épuration réalisée par des plantes

7 500

Micro-station d’épuration

Micro-station compartimentée fonctionnant à la manière d’une station d’épuration classique

9 000

Fosse toutes eaux : prix des démarches

A l’installation de la fosse toutes eaux s’ajouteront des coûts additionnels, liés aux études à réaliser ainsi qu’aux différentes démarches administratives obligatoires. Les dépenses incontournables sont les suivantes :

  • L’étude des sols : 150 à 200 €. Elle se réalise avant l’installation d’une fosse toutes eaux et valide le projet après avoir étudier sa viabilité.
  • Permis de construire : 500 à 900 €. Il doit être demandé auprès de la Mairie de votre commune. Il est indispensable pour toute excavation et mise en place d’un assainissement individuel.
  • Diagnostic d’assainissement : 80 à 100 €. Il est effectué et remis par le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC). Ce n’est qu’une fois réalisé que l’autorisation de la fosse toutes eaux sera valide.
  • Coût d’entretien : 50 à 500 € par an. Celui-ci dépend directement du type de cuve que vous possédez. Certaines nécessitent très peu d’entretien et peuvent se contenter d’une simple vidange tous les 4 ans, lorsque la cuve est remplie à 50 % par les boues de décantation. D’autres demande une vidange régulière tous les 6 mois.
  • Contrôles décennaux : 150 à 200 € tous les 10 ans. Le SPANC réalise des contrôles sur les dispositifs d’ANC toutes les décennies afin de s’assurer du bon état du terrain, de la bonne infiltration des eaux et de la non-pollution du sol.

À qui faire appel pour l’installation d’une fosse toutes eaux au prix le plus bas ?

La solution la plus économique est de réaliser l’installation de sa fosse toutes eaux soi-même. Cette opération est légale, mais demande du travail et de l’outillage professionnel pour être menée à bien. Un engin de levage peut être requis en cas d’installation d’une cuve en béton et une mini-pelle peut s’avérer nécessaire pour creuser la fouille en fonction du type de terrain. Il est donc préférable de faire appel à un spécialiste qui s’occupera de toutes les opérations nécessaires et vous offrira la garantie d’un travail professionnel et durable.

Laisser un commentaire