Rechercher

Installation d’une fosse toutes eaux

L’installation d’une fosse toutes eaux (FTE) dans son habitation assure l’assainissement des eaux usées à l’aide de micro-organismes. Ceux-ci effectuent la décomposition des matières organiques évacuées avec les eaux dans la cuve de pré-traitement. Après leur passage dans la FTE, les liquides évacués seront infiltrés dans le sol grâce à la filière de traitement, l’autre composant essentiel d’un ANC. Mais, pour que toutes ces étapes soient réalisées correctement, il est nécessaire de bien choisir sa fosse toutes eaux et de l’installer de manière professionnelle. Comment y arriver ?

Bien choisir sa fosse toutes eaux

Le choix d’une fosse toutes eaux pour son logement peut être réalisé selon différents facteurs :

  • La matière de la cuve : Les petites FTE sont généralement choisies en PVC ou en dérivés du plastique tandis que le béton est réservé aux gros volumes (plus de 5 000 litres). D’autres matériaux plus rares sont disponibles : l’acier, la fibre de verre ou le béton armé. La pose d’une cuve en béton est plus difficile et plus chère, mais les propriétés uniques du matériau lui confère une meilleure résistance à l’écrasement malgré une certaine sensibilité à la corrosion.
  • Le volume de la cuve : Les dimensions de la FTE devront s’adapter à celles du logement. En général, on conseil de choisir une cuve d’un volume équivalent à 1 000 litres pour chaque chambre. Ainsi, un domicile de 3 chambres pourra être équipé d’une cuve de 3 000 litres tandis qu’une maison de 5 chambres aura sa cuve de 5 000 litres.

Installer sa fosse toutes eaux

Où réaliser l’installation d’une fosse toutes eaux ?

Vous avez décidé du modèle de fosse toutes eaux à installer dans votre propriété ? Il vous faut à présent choisir où et comment vous la poserez. Bien que l’installation hors-sol soit possible elle est peu esthétique et peu engendrer de mauvaises odeurs. La pose enterrée est donc la meilleure solution pour une utilisation efficace mais discrète de la FTE. L’installation d’une fosse toutes eaux devra respecter quelques normes :

  • 5 mètres minimum doivent la séparer de la maison.
  • 3 mètres doivent la séparer des limites du terrain.
  • 35 doivent être présents entre la FTE et un point d’eau potage de type captage, puits ou source.
  • Si 10 mètres sont présents entre la fosse et la maison, l’ajout d’un bac à graisses est obligatoire.
  • Les arbres et arbustes les plus proches de la cuve doivent être éloignés de 3 mètres minimum.
  • Aucune voie de véhicule ou stationnement ne doit être au-dessus de la fosse.

Le matériel nécessaire pour installer une fosse toutes eaux

Installer une fosse toutes eaux requiert un matériel spécifique ainsi que quelques outils :

  • Un niveau à bulle
  • Une règle de maçon
  • Une pioche
  • Une pelle ou une mini-pelle
  • Une cuve
  • Du sable de diamètre 0-4 mm

Étapes d’installation d’une fosse toutes eaux

Avant de procéder à l’installation d’une fosse toutes eaux, vous devrez déposer un permis de construire et faire contrôler les sols par la SPANC. Celle-ci vous remettra un diagnostic autorisant les travaux et certifiant de la viabilité du projet. N’oubliez pas qu’en plus de l’installation de FTE décrite ici, celle-ci devra être reliée à une filière de traitement afin que votre ANC soit complet :

  • 1. Définissez le lieu le plus approprié pour poser la FTE.
  • 2. Creusez un trou ainsi que des tranchées de taille supérieure à celles de la cuve et des canalisations.
  • 3. Disposez du sable au fond de la fouille sur une hauteur de 10 cm.
  • 4. Mettez de niveau en aplanissant le sable avec la règle et le niveau.
  • 5. Placez la cuve sur le trou.
  • 6. Placez les tuyaux d’évacuation en sortie de la FTE.
  • 7. Installez le regard sur la fosse.
  • 8. Raccordez la fosse aux tuyaux de sortie.
  • 9. Reliez l’évacuation des eaux ménagères et des eaux vannes à la cuve.
  • 10. Remplissez la cuve d’eau en même temps que le trou est comblé avec du sable afin d’équilibrer la pression entre l’intérieur et l’extérieur de la fosse.
  • 11. Installez la ventilation primaire de la FTE.
  • 12. Posez la ventilation secondaire.
  • 13. Comblez le trou de sable jusqu’en haut.
  • 14. Recouvrez avec de la terre.
  • 15. Tassez le sol et mettez de niveau.

Faire appel à un professionnel pour installer une fosse toutes eaux

Bien qu’il soit possible d’installer sa FTE soi-même, il est préférable de faire appel à un professionnel. Cette démarche permet de s’assurer que le travail est bien fait et de disposer d’une garantie sur les travaux. De plus, si vous avez choisi une cuve en béton, seul un professionnel pourra la disposer au fond du trou. En passant par un spécialiste agréé, vous vous assurez également que votre installation sera approuvée par la SPANC une fois terminée.

Réaliser l’entretien d’une fosse toutes eaux

L’entretien d’une fosse toutes eaux est à réaliser correctement selon un planning précis. Il est recommandé de faire intervenir un expert pour :

  • Vidanger la fosse toutes eaux tous les 4 ans.
  • Curer les canalisations tous les 4 ans.
  • Vidanger le bac à graisses tous les 4 ans.
  • Vérifier l’état et le fonctionnement des systèmes de ventilation, des canalisations, des joints et des drains chaque année.

 

Pour entretenir votre fosse toutes eaux de la meilleure façon, utilisez régulièrement des produits biologiques pour activer les bactéries de la fosse. Il en existe de nombreux dans le commerce qui sont très efficaces, bien qu’un simple yaourt périmé puisse suffire à relancer l’activité bactérienne affaiblie. L’utilisation d’un activateur peut se faire lorsque :

  • la fosse toutes eaux vient d’être installée
  • la maison a été inutilisée depuis longtemps
  • la cuve vient d’être vidangée
  • de nombreux utilisateurs sont sous traitement antibiotique
  • des agents chimiques ont été versés dans l’évacuation

Si votre maison est équipée d’un ANC, c’est tout l’entretien de la fosse septique toutes eaux qui doit être adapté. En effet, une mauvaise utilisation des sanitaires ou un nettoyage avec des produits inadapté peut très vite inhiber l’activité bactérienne de la fosse et réduire son efficacité. Il est donc recommandé :

  • de limiter son utilisation de javel ou de produits d’entretien contenant du chlore pour nettoyer les équipements sanitaires
  • d’utiliser des produits ménagers biodégradables
  • de ne pas utiliser de déboucheurs chimiques
  • de ne pas verser de solvants, de peinture, d’acides et de produits chimiques dans l’évacuation du logement

Laisser un commentaire