Rechercher

Ballon eau chaude

Vous recherchez une solution efficace pour le chauffage de votre eau chaude sanitaire ? Plutôt que de vous procurer une chaudière qui s’occupe à la fois du chauffage central et de l’eau chaude sanitaire, pourquoi ne pas penser au ballon d’eau chaude ? Quel est le fonctionnement du ballon d’eau chaude ? Combien coûte-t-il ? Grâce à Ou-plombier, vous saurez tout sur le principe du chauffe-eau et le prix des différents modèles.

Principe du ballon d’eau chaude

Le ballon d’eau chaude fonctionne d’une façon différente selon l’énergie qu’il utilise et la présence d’un ballon d’accumulation ou non.

Énergie du ballon d’eau chaude

On distingue 4 formes principales de chauffe-eau :

  • Le chauffe-eau électrique : Il se compose d’une cuve contenant une résistance et d’un thermostat. L’eau chaude est réchauffée en entrant en contact avec la résistance électrique avant de pouvoir être utilisée dans le réseau sanitaire. Il nécessite un entretien et un nettoyage de la résistance réguliers afin de rester fonctionnel et économique. Sa consommation d’énergie est élevée.
  • Le chauffe-eau à gaz : Il ne peut pas être placé dans une salle de bain et doit obligatoirement être relié à un système d’évacuation des fumées aux normes. Il utilise le gaz de ville ou en bouteille. Celui-ci est enflammé dans le brûleur et utilisé pour réchauffer l’eau qui circule à l’intérieur du chauffe-eau. Son entretien doit être effectué par un professionnel.
  • Le chauffe-eau thermodynamique : Son fonctionnement est semblable à celui d’une pompe à chaleur. Les calories naturellement présentes dans l’air sont captées et utilisées pour réchauffer l’eau. Il s’agit d’un type de chauffe-eau qui possède un prix élevé, mais dont le fonctionnement est très économe en énergie.
  • Le chauffe-eau solaire : C’est le chauffe-eau qui possède l’installation la plus complexe. Il est composé de récepteurs associés à des capteurs qui absorbent les calories transmises par les rayons du soleil. Ces calories sont alors transportées par un fluide caloporteur jusqu’au ballon d’eau chaude pour permettre de chauffer l’eau sanitaire. Il existe des ballons d’eau chaude solaire monoblocs ou séparés. L’investissement important demandé par ce type d’installation peut être rapidement rentabilisé par les économies d’énergie réalisées.

Le ballon d’eau chaude instantané

Le fonctionnement du ballon d’eau chaude instantané est simple. Lors de l’ouverture d’un robinet d’eau chaude, une dépression est créée dans le réseau. Un interrupteur à dépression met alors en marche la résistance électrique ou le brûleur pour réchauffer l’eau très rapidement. Au bout de quelques secondes, l’eau chaude sanitaire arrive au robinet. Ce type de ballon permet d’effectuer des économies en utilisant uniquement de l’énergie pour chauffer l’eau et non pour la maintenir à température. L’eau chaude est alors disponible sans limite de quantité, bien qu’avec un débit réduit. Toutefois, un délai important est parfois nécessaire pour obtenir de l’eau chaude au robinet. Il est surtout recommandé pour les familles peu nombreuses ou comme chauffage d’appoint pour un point d’eau isolé du réseau.

Le ballon d’eau chaude à accumulation

Un ballon d’eau chaude à accumulation réchauffe l’eau à l’aide d’une résistance ou d’un fluide caloporteur lorsque l’eau a rempli la cuve. Le fluide est chauffé par le brûleur tandis que la résistance est en contact direct avec l’eau sanitaire. Dans tous les cas, une grande quantité d’eau est chauffée et maintenue au chaud selon le réglage du thermostat. Lorsque de l’eau chaude est puisée dans le ballon d’eau chaude, de l’eau froide y est à nouveau injectée et réchauffée.

Le chauffe-eau à accumulation présente de nombreux avantages :

  • Son utilisation est confortable car une grande quantité d’eau chaude est disponible tout de suite et à un débit important.
  • Le débit d’eau chaude est régulier et peut permettre d’alimenter plusieurs points d’eau de façon homogène.
  • Son fonctionnement est le même, quelle que soit l’énergie utilisée : thermodynamique, solaire, gaz, etc.
  • Sa durabilité est supérieure à celle du chauffe-eau instantané de par son fonctionnement constant.

Quelques inconvénients en relation avec l’utilisation d’un cumulus sont toutefois à prendre en compte si l’on souhaite faire le meilleur choix possible :

  • Il s’agit d’un appareil long à chauffer car la puissance de la résistance utilisée est souvent beaucoup plus faible que dans le cas des ballons d’eau chaude instantanée.
  • Il est plus encombrant et plus lourd qu’un simple chauffe-eau instantané.
  • Le volume du ballon limite la quantité d’eau sanitaire disponible. Une fois le ballon vide, il faudra attendre plusieurs heures pour que celui-ci soit à nouveau rempli d’eau chaude.
  • Le stockage de l’eau dans la cuve implique un risque de développement bactérien élevé et un dépôt de tartre à nettoyer fréquemment.
  • L’installation est plus difficile et sera plus coûteuse que celle d’un chauffe-eau instantané.

Prix d’un ballon d’eau chaude

Le prix d’un ballon d’eau chaude dépend spécifiquement de la puissance de chauffe de celui-ci, de l’énergie utilisée pour chauffer l’eau ainsi que du volume de la cuve.

Énergie utilisée

Type de chauffe-eau

Prix TTC

Coût pose

Chauffe-eau électrique

instantané

200 à 300

200

accumulation

200 à 1 000

550

mini chauffe-eau

100 à 300

300

Chauffe-eau gaz

instantané

300 à 500

300

accumulation

400 à 1 500

500

mini chauffe-eau (chauffe-bain)

300 à 450

300

Chauffe-eau thermodynamique

2 000 à 3 000

500 à 1000

Chauffe-eau solaire

monobloc

200 à 1 500

800

séparé

2 000 à 3 500

2 000

panneaux solaires seuls

1 000 à 1 500 €/m²

ballon solaire seul

800 à 1 200

500

Pour trouver un ballon d’eau chaude qui répond à vos besoins au meilleur rapport qualité prix, voici tous les facteurs à prendre en compte :

  • le prix du matériel
  • le coût de l’installation
  • la consommation moyenne de l’appareil
  • le prix de revient du kW pour l’énergie utilisée
  • les aides de l’état disponible pour l’achat et l’installation d’un chauffe-eau utilisant les énergies renouvelables (CITE, éco-prêt à taux zéro, aide de l’ANAH, TVA réduite à 10 %, aides locales, etc.)
  • le prix de l’entretien du matériel et du contrat de maintenance
choix ballon d'eau chaude